Conférences et activités de la S.M.E.R.P. en 2020

 

En raison des grandes difficultés que nous connaissons actuellement, la conférence de Jeanne Vigouroux a été annulée. Celle de Guy Astoul, président, prévue au mois d'avril a été annulée, elle aussi. Il en est de même pour la conférence de Bernard Pajot, prévue le 27 mai. Nous vous tiendrons informés dès que nous le pourrons.

·         22 Janvier – Jean Luiggi, président honoraire : Figures emblématiques de la Réforme à Montauban (1550 - 1943).

Depuis le début de la Réforme à Montauban, nombreux furent les personnages qui marquèrent son histoire. Il est bon de les faire revivre. De Martin Tachard à Simone Schmidt, beaucoup consacrèrent leur existence au protestantisme qui s’imposa par sa nouveauté et sa morale dans des périodes qui ne furent pas toujours faciles.

 

·         26 février - Gabriel Weissberg, maître de conférences, Université de Toulouse  : Quand donc est-on "chez soi" : le cas de la Heimat allemande.

La Heimat est une passion allemande, ancienne et continue. Elle est l’objet de nombreuses discussions actuellement dans ce pays, parfois dans un très mauvais sens. Le conférencier nous invitera à réfléchir sur ce qui, dans ces temps incertains, nous permet de vivre ensemble.

 

·         25 mars - Jeanne Vigouroux, de la Société d'Histoire du Protestantisme de la  vallée de la Dordogne : La contribution des protestants à la laïcité, avec notamment une étude sur le rôle du pasteur de Libourne, Jules Steeg.

 

·         22 avril – Guy Astoul, président, Docteur en histoire : Les églises huguenotes en pays germaniques au XVIIIe siècle.

Quelques exemples d’Eglises françaises qui on perduré dans la vallée du Rhin et en Prusse en conservant leurs rites calvinistes et leur langue…

 

·         27 mai – Bernard Pajot, chargé de recherche au CNRS, Docteur en préhistoire : Les verriers de la Grésigne.

Cette grande forêt domaniale de plus de 3 500 hectares, ancienne possession royale du 13e siècle à la Révolution, se situe en bordure nord-ouest du département du Tarn. Cette forêt présente la particularité d'avoir abrité une industrie du verre soufflé à l'époque où celle-ci utilisait le bois comme combustible pour chauffer les fours. Des familles protestantes ont été très présentes dans cette fabrication.

 

·         24 juin – Gilles Vidal, doyen de la Faculté de théologie protestante de Montpellier : Franz Leenhardt (1846-1922).

À la fin du 19ème siècle, la Faculté de Théologie protestante de Montauban se préoccupe de donner une formation scientifique à ses étudiants pour les armer contre un scientisme très antireligieux.

 

·         23 septembre – Patrice Poujade, professeur, Université de Perpignan : Les marchands du pays de Foix et leur religion du 17e au 18e siècle.

·         28 octobre – Jean-Claude Fabre, vice-président : Pierre Poupot et Elise Lemounier (des inconnus protestants du côté de Sorèze)

·         5 décembre Journée d’étude sur le protestantisme, salle de projections : 14h15, après-midi consacrée à un hommage à Janine Garrisson et Daniel Ligou (programme en cours d’élaboration).

 

Revenir